On a l’occasion d’aller passer quelques jours à Monaco pour découvrir la ville… oups pardon la principauté voire même le rocher ! J’avoue toutefois que je l’y étais déjà allée il y a une vingtaine d’années ( on ne rajeunit pas !) et outre le musée océanographique cela ne m’avait pas laissé un souvenir impérissable …

Dans mes souvenirs Monaco me résumait à beaucoup d’immeubles au mètre carré ( ça n’a sans doute pas changé le rocher ne s’étant pas étendu sur la mer ) sans vraiment percevoir le côté” glamour, opulence et luxe ” du rocher.

Et 25ans plus tard, ça ne me saute toujours pas plus aux yeux lorsqu’on y arrive outre la concentration de Maserati et Ferrari qui peuvent rapidement mettre la puce à l’oreille.

Concentration exponentielle puisque nous étions en plein dans la période du Salon Top Marques. Beaucoup de voitures se terminant par “iiiiiii” de toutes les couleurs pour le plus grand plaisir de Loulou qui ne tenait plus en place !!!!!

 

On  séjournait au Fairmont Hôtel situé pour les fans de Formule 1 face au célèbre virage en épingle où les voitures ralentissent un maximum lors du Grand Prix de Monaco et où elles veulent par contre TOUTES passer pour être vues et admirées sur toutes les coutures lors d’un week end comme le nôtre.

C’est presque un must d’avoir une chambre avec balcon donnant sur le célèbre virage par rapport à une chambre avec balcon donnant sur la mer….

Et devinez ce que nous avions ?

Les Hommes je vous laisse, Moi je prends la vue Mer !

Heureusement qu’il y a le Nikki Beach sur le toit !

Il faudra attendre d’être arrivés face à la célèbre place du casino à quelques pas de l’hôtel ( escalier plutôt car il n’y a presque que cela à Monaco,,, on monte et on descend sans cesse ) pour percevoir le côté mythique de la Principauté.

Ici tout est lisse, calme ( hormis les 500 chevaux des moteurs de voiture ! ), propre on se croirait dans un décor de cinéma.

Le Grand Duché de Luxembourg semble ” si grand ” et ” si sale ” à côté du 2ème plus petit pays du monde.

C’est tout petit, c’est luxueux et glamour mais pas que…. la dicotomie est toutefois présente entre Monte-Carlo et Le Rocher… Parcs, jardins et ruelles à la niçoise d’un côté et immeubles sans charme ultramoderne de l’autre !

On a donc opté pour la première version et partant visiter le Rocher, le Palais Princier et les relèves de la garde des carabiniers à 11h55 précises.

Normalement tout de blancs vêtus on pourrait les confondre avec des marins… la mer n’étant pas loin ! Toutefois l’été n’est pas encore arrivé sur le rocher princier puisqu’ils étaient habillés en bleu marine.. ( la tenue d’hiver sans doute ).

On grimpe vers le Rocher via les étroites ruelles aux couleurs du soleil qui offrent un joli panorama sur le port et Monte-Carlo en passant par la jolie place du marché de la Condamine aux couleurs rouges et jaunes.

Après ces carabiniers en musique et ces boulets de canon vestiges de l’époque où le rocher était une véritable forteresse on descend tranquillement en passant devant la sublime cathédrale de style roman-byzantin de Monaco et les jardins Saint Martin suspendus d’un côté du Rocher juste après notre visite du célèbre musée océanographique accroché à flanc de rocher face à la grande bleue.